Codeur.com : la place de marché française des freelances franchit le cap des 100 000 membres

Et s’enrichit de nouveaux outils
Développez.com, le 15 mai 2015, par Hinault Romaric, Responsable Actualités

Avec l’essor d’internet et des technologies de l’information et de la communication, le travail à distance devient de plus en plus présent dans de nombreux métiers. Le télétravail est apprécié par des travailleurs parce qu’il offre souplesse, productivité, créativité et performance.

Les avantages de ce mode de travail, à pousser des développeurs, webmaster, graphiste, référenceur, etc. à devenir des prestataires indépendants de services (freelances).

Lire la suite…

Installation de Meteor et création d’une 1ère application

L’objectif étant d’installer la plateforme Meteor pour développer et propulser une application Javascript, il me fallait en premier lieu un serveur. Après de nombreuses recherches, j’ai opté pour l’offre VPS Classic d’OVH. Me voilà donc avec un serveur virtuel sous Ubuntu 14.10 server 64bits loué 1,99€ HT/Mois. A priori, une bonne offre le temps de la phase de tests.

OVH fournit une interface permettant de piloter le serveur : arrêt/redémarrage, changement de la version de Linux, console, etc. Naturellement, j’ai également reçu par mail, l’adresse du serveur ainsi qu’un mot de passe pour le profil root. Voilà voilà. Bon ben, y’a pu qu’à attaquer!

Lire la suite

« Bluemix permet au développeur d’exprimer toute sa créativité et construire rapidement une application »

Entretien avec Vincent Chartier de IBM France

Le Cloud est l’une des tendances actuelles dans le domaine de l’IT. Les acteurs historiques du secteur dont Microsoft, Google, ou encore Oracle, ont suivi les pas du précurseur Amazon, et en ont fait, pour certains, une priorité.

IBM, qui cherche à se réinventer en mettant l’accent sur les marchés porteurs, n’est pas en reste et mise également sur le Cloud. D’ailleurs, dans le cadre de sa stratégie Cloud, la firme a inverti plus d’un milliard de dollars dans Bluemix.

Bluemix est une jeune plateforme PaaS (qui date de moins d’un an) lancée par IBM afin de rivaliser avec les solutions PaaS disponibles sur le marché. S’appuyant sur la forte expérience dans la conduite des projets de SI par IBM et sa connaissance approfondie des métiers de ses clients, Bluemix promet de bousculer le secteur, où semblent bien positionnés ses concurrents.

La rédaction de Developpez.com est allée à la rencontre de Vincent Chartier, Expert Cloud/DevOps chez IBM France, pour revenir en détail sur Bluemix et son apport pour les développeurs et les entreprises.

http://www.developpez.com/actu/84212/-Bluemix-permet-au-developpeur-d-exprimer-toute-sa-creativite-et-construire-rapidement-une-application-entretien-avec-Vincent-Chartier-de-IBM-France/

Bilan du BlueMix Day

Les solutions sociales et collaboratives IBM

Je sors juste du Workshop BlueMix organisé par IBM à l’Innovation Center de Noisy le Grand. La journée a été divisée en deux parties : La matinée, plutôt théorique, et l’après-midi durant laquelle on a suivi plusieurs labs correspondant à différents scenarii.

La partie théorique

Pour la partie théorique, il faut bien comprendre que BlueMix est un environnement d’hébergement d’applications. Il repose sur la technologie de SoftLayer, achetée récemment par IBM. SoftLayer fournit toute la partie virtualisation des serveurs, sur laquelle BlueMix ajoute la notion de « container » : Quand on fait exécuter une application dans BlueMix, elle n’a pas l’OS pour elle seule. A la place, elle est exécutée au sein d’un « Runtime » qui lui est dédié. Dans le cas de Java, on a donc une machine virtuelle à notre disposition, et non pas un OS complet. Idem pour une application qui serait écrite avec node.js. Voici un des slides…

View original post 640 mots de plus

Nouvelle espèce : les hyperspécialistes

Auteur : Xenios Thrasyvoulou (Fondateur de PeoplePerHour – http://www.peopleperhour.com)
Article extrait du magazine Web Design n° 66 (avr. 2015)

Xenios Thrasyvoulou, créateur de PeoplePerHour, nous parle des hyperspécialistes.

L’économie des freelances a augmenté de manière impressionnante ces dix dernières années. Internet réduit les écarts entre professionnels, ce qui nous a permis de vivre de notre talent le plus précieux ou le plus inhabituel, et a créé une nouvelle espèce de freelance.
L’hyperspécialiste est arrivé.

Lire la suite